Le concorde le défi

La vitesse a toujours été considéré comme un facteur précieux. Ainsi il a été logique de concevoir un avion de ligne rapide étant donné que sa mise en oeuvre ne soulevait aucun problème particulier. C'est en 1956 que les ingénieures franco-anglais de Sud-Aviation décidèrent la réalisation d'un avion supersoniques.

Il était évident qu'un avion de ligne supersonique devait présenter une configuration nouvelle. Trois possiblités furent étudiées, la première présentait une voilure en "M", la deuxième une voilure en forme delta et la troisième réalisé en acier et en titane extrêment volumineuse. En 1960 la forme de plan ogival fut retenue car c'est elle qui offrait les meilleures performances. 

En 1963, l'appareil prit le nom de "Concorde". A savoir que le président Charles De Gaulle avait proposé tout d'abord que cet avion soit nommé la "Super Caravelle" qui ne fut pas retenu. A savoir également pour la petite histoire que des disscussions ont eurent lieux sur un sujet étonnant: les français voulait nommer cet avion avec l'orthographe suivante "concorde" et les anglais "concord" afin que le nom sonne moins francophone. Les anglais finalement acceptèrent le "e" à la fin.

L'inconvénient d'un avion à aile delta réside dans le fait que ces élevons, au décollage et à l'atterrissage, sont braqués vers le haut, ce qui diminue la portance. Les ingénieurs trouvèrent une solution au problème en dépaçant le centre de portance en fonction de la vitesse. La majeur partie des 117000 litres de kérosène entreposés dans les réservoirs sont déplacés grâce à un circuit de transfert de carburant, de déplacer  d'avant en arrière le centre de gravité.

Le premier prototype (001) sortit de l'usine de Toulouse le 11 décembre 1967 son premier vol d'essai a été effectué le 2 mars 1969. Le deuxième prototype (002) sortit un mois plus tard. En 1971, les prototypes accomplirent des tournées de démonstration dans le monde entier. En décembre de cette année, la visière a été modifiée ainsi que le fuselage allongé sur le prototype 001. En 1972, les compagnies British Airways commanda cinq concorde ainsi qu'Air france. La Pan Am avait pris une option sur six appareils mais aucune d'entre elles ne devaient se transformer en commande ferme.

le 21 janvier 1976, British Airways lance la ligne reliant Londres - Bahreïn. Air France lance la ligne Paris - Dakar - Rio. Fort d'un succès non négligeable de passagers fortunés, l'augmentation du prix du carburant, ne tardèrent pas à mettre un frein à l'enthousiasme de ses partisans. Au début des années 80, les appareils en service étaient loin d'être employés, si bien qu'il était même question de les retirer. Le seul itinéraire encore ouvert au Concorde était la ligne quotidienne vers New York. 

L'accident du 25 juillet 2000 du Concorde d'Air france à Paris sonna le glas de la carrière de l'appareil. En 2001, l'exploitation des appareils reprirent jusqu'en 2003 puis furent retiré du service.

1. Documentaire complet sur le Concorde, super intéressant

2. Documentaire sur le crash du Concorde

 

 

concorde-british-airways.jpg

Derniers vols de Concorde - Air France - Mai 2003

Derniers vols de Concorde - Air France - Mai 2003

Date de dernière mise à jour : 07/05/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site